Accidents de la vie courante: quels sont les bons réflexes ?

Les accidents de la vie courante (suffocations, noyades, intoxications, incendies domestiques, accidents de sports de loisirs, etc.) sont la troisième cause de mortalité en France, causant le décès de 19 000 personnes par an, notamment des jeunes (c’est la première cause de mortalité chez les moins de 14 ans). Comment les prévenir ?

Accidents de la vie courante: quels sont les bons réflexes ?

Les suffocations

Pour éviter les risques de suffocation chez les jeunes enfants (c’est la première cause de décès chez les moins de un an), il faut mettre les petits objets (éléments de jeu, bouchons…) et les aliments de petite taille (cacahuètes…) hors de leur portée.

Pour celles et ceux qui ont du mal à déglutir (notamment les plus de 75 ans), il convient de prendre à chaque fois ses médicaments avec un verre d’eau. Dans le même ordre d’idée, il est recommandé de manger des aliments coupés en petits morceaux.

Les noyades

Suivre les consignes de sécurité doit permettre de limiter le risque de noyade, première cause de décès par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans. Ainsi, il est recommandé de :

  • se baigner en zone surveillée et faire attention à la couleur du drapeau,
  • équiper les enfants en équipements de protection adaptés et normalisés,
  • installer des systèmes d’alarme adéquats et des barrières autour des piscines privées.

Les intoxications

Les produits dangereux et toxiques doivent être soigneusement rangés (donc être rendus inaccessibles aux enfants et aux animaux domestiques), leur utilisation doit correspondre aux précautions d’emploi indiquées sur l’emballage (usage de gants, consignes de rinçage…), ils ne doivent pas être transférés pour conservation dans d’autres contenants.

De même, les enfants et les animaux domestiques ne doivent pas avoir accès aux médicaments.

Quant au monoxyde de carbone, nous vous avons déjà donné nos conseils pour l’éviter.

Les incendies domestiques

La mise en place d’équipements de sécurité tels les détecteurs autonomes avertisseurs de fumée (DAAF, communément appelés détecteurs de fumée) permet d’alerter les occupants d’un logement en cas de début d’incendie.

Les accidents de sports de loisirs

Porter un casque, un gilet de sauvetage, des coudières, genouillères et protège-poignets, des chaussures adéquates au sport pratiqué, etc. (autrement dit bien s’équiper en fonction du loisir que l’on pratique) est une première mesure à prendre pour limiter les accidents de sports de loisirs.

Il faut également respecter les consignes locales (ex : une zone de baignade), s’adapter à son environnement et à son niveau physique (on ne s’apprête pas à enchaîner des grands cols lorsqu’on débute à vélo, par exemple), consulter la météo (notamment pour tous les sports de montagne ou en mer), etc.


(c) Can Stock Photo

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les informations collectées par DOMIAL font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à nous permettre de traiter votre commantaire. Les informations marquées d’un astérisque (*) sont obligatoires. Elles sont destinées à DOMIAL et à ses partenaires. Pour exercer vos droits d'accès, de rectification et d'opposition conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, merci d'adresser votre courrier au : DOMIAL – Correspondant Informatique et Libertés 25 place du Capitaine Dreyfus – 68000 COLMAR, en joignant une copie d'une pièce d'identité.