Annick Caru : l’amoureuse des fleurs

Depuis son installation à Illzach, Annick Caru, l’une des gagnantes du concours « Jardins & Balcons fleuris » organisé par Domial, a laissé libre cours à son talent pour le jardinage. Petit à petit, chaque petite parcelle de terrain a vu se déployer des fleurs magnifiques qui font l’admiration de ses proches et de son voisinage.

Rencontre avec une amoureuse de la beauté florale qui nous livre ses astuces pour jardiner écolo à moindre coût.

Jardin d'Annick Caru : l’amoureuse des fleurs

Annick : passion jardinage

À son arrivée en Alsace, Annick Caru a d’abord vécu en appartement, sans jardin et sans balcon. « J’étais très malheureuse. En 1999, quand j’ai trouvé la maison, j’ai aussi trouvé le terrain et je me suis régalée d’avance de tout ce que j’allais pouvoir y faire ! »

Au fil des années, le jardin se transforme et s’embellit. Dahlias, œillets d’Inde, reines-marguerites impériales, fuchsias, pensées ou tournesols : parmi les centaines de plantes qu’elle bichonne, ses préférées sont les rosiers, dont elle varie à l’infini couleurs, formes et hauteurs. Rouges, jaunes, roses, oranges, blancs, grimpants, épineux ou non épineux, Princesse de Galle ou roses du Bengale…

« J’adore les fleurs, j’en veux toujours plus, mais mon mari me restreint !, dit-elle avec le sourire. Alors, avec tout ce que j’ai dans le jardin, je réalise des arrangements floraux pour la maison. À l’intérieur ou à l’extérieur, je vis avec mes fleurs ! »

Jardin d'Annick Caru : l’amoureuse des fleurs

Sa grande fierté : des centres de table si sublimes que ses invités lui demandent où elle les a achetés… Sa passion pour le jardinage, héritée de sa grand-mère et de sa mère, elle la transmet désormais à ses filles et à ses petites-filles. Jamais avare de bons conseils, elle offre aussi à ses proches des plants ou des graines, soigneusement rangées et étiquetées. C’est gratuit, ça fait plaisir et ça fertilise aussi les relations !

Les astuces jardinage d’Annick

L’eau de vaisselle contre les pucerons

C’est ma grand-mère qui m’a donné le truc. C’est tout bête et ça ne coûte pas cher. Tous les mois, dès mars-avril, je vaporise sur mes fleurs un mélange d’un quart d’eau de vaisselle et le reste d’eau. Les fleurs adorent ça et les pucerons détestent. Au niveau des rosiers, cela donne une feuille très verte, bien brillante.

Le marc de café pour fertiliser la terre

Je n’utilise aucun engrais chimique. Je récupère tous mes marcs de café, que je fais sécher. En mars et en octobre, j’en jette des poignées et je retourne la terre : c’est un excellent engrais pour les rosiers et un fertilisant pour la terre.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les informations collectées par DOMIAL font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à nous permettre de traiter votre commantaire. Les informations marquées d’un astérisque (*) sont obligatoires. Elles sont destinées à DOMIAL et à ses partenaires. Pour exercer vos droits d'accès, de rectification et d'opposition conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, merci d'adresser votre courrier au : DOMIAL – Correspondant Informatique et Libertés 25 place du Capitaine Dreyfus – 68000 COLMAR, en joignant une copie d'une pièce d'identité.