Nouvelle vie pour l’ancienne auberge du village de Triembach-au-Val

Auberge puis pension de famille, la Maison Scheibenberg accueille depuis quelques années quatre logements sociaux ainsi que des locaux dédiés à l’artisanat local : un point de vente collectif de produits fermiers et une cave avec pressoir. Retour sur une belle réhabilitation qui dynamise la sympathique commune de Triembach-au-Val.

Nouvelle vie pour l’ancienne auberge du village de Triembach-au-Val

La Maison Scheibenberg à Triembach-au-Val : une histoire riche

L’histoire de la Maison Scheibenberg commence au 19ème siècle, date de sa création dans le style architectural de l’époque. Avec ses éléments en grès des Vosges taillés, la bâtisse située au cœur de Triembach-au-Val était déjà un centre névralgique de la commune, puisqu’elle servait aussi bien d’annexe à l’ancienne auberge – épicerie – tabac Paulus qu’à l’activité rurale et au logement des maîtres de maison.

Dans la période florissante de l’auberge, elle est devenue une pension de famille, et on y stockait, au rez-de-chaussée, les produits de l’activité commerciale : boissons, épicerie, bouteilles de gaz et autres carburants agricoles.

Bien des décennies plus tard, en 2003, la commune acquiert la Maison Scheibenberg, restée en l’état depuis trois générations, en vue de la réalisation d’un local associatif et d’une cave avec pressoir…

Des logements sociaux de qualité et bien pensés

Les travaux de réhabilitation et d’agrandissement, menés en 2006 par Domial (avec les architectes Stéphane Jeanney et Roger Jost), ont d’abord permis de créer quatre logements, du F2 au F4, financés par les « Prêts Locatifs à Usage Social ».

Ces logements bénéficient de toutes les normes de confort actuel : chaudière individuelle au gaz avec production d’eau chaude associée à une Ventilation Mécanique Contrôlée, fenêtres en bois avec vitrage isolant, antenne parabolique à réception satellite, interphone, etc.

Le premier étage, réservé à l’habitation, est équipé d’un ancien four à pain installé à l’extérieur de la façade ouest, en porte-à-faux sur le rez-de-chaussée. Par sa forme et sa situation exceptionnelle à l’étage, ce four est un véritable objet de curiosité !

Mais ce n’est pas tout : la Maison Scheibenberg héberge également un magasin de vente de produits de la montagne géré par l’association Triembüre, et un local associatif dévolu à la fabrication et au stockage du vin local, le «Pétillant de Triembach». Tout un programme !

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les informations collectées par DOMIAL font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à nous permettre de traiter votre commantaire. Les informations marquées d’un astérisque (*) sont obligatoires. Elles sont destinées à DOMIAL et à ses partenaires. Pour exercer vos droits d'accès, de rectification et d'opposition conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, merci d'adresser votre courrier au : DOMIAL – Correspondant Informatique et Libertés 25 place du Capitaine Dreyfus – 68000 COLMAR, en joignant une copie d'une pièce d'identité.