Qu’est-ce que la colocation solidaire ?

Nous vous avons déjà parlé de la colocation, une forme d’habitat, parmi d’autres, que Domial promeut (voir notre article sur la Coloc’ de la Plaine des Bouchers). Mais connaissez-vous la colocation solidaire ?

Qu’est-ce que la colocation solidaire ?

A l’origine de la colocation solidaire

Aux origines de la colocation solidaire, on trouve les Kot-à-Projets dans la ville de Louvain-la-Neuve en Belgique. Depuis 30 ans (déjà !), une « kot » est une habitation communautaire qui réunit une dizaine d’étudiants. Ceux-ci (appelés les « kapistes ») portent un projet commun dans des domaines pour le moins variés : sport, humanitaire, social, art, culture, citoyenneté, langues, etc.

En France depuis 2010

L’Association de la Fondation Etudiante pour la Ville (AFEV) s’est inspirée des Kot-à-Projets belges pour imaginer le concept de colocation solidaire. L’AFEV lance ainsi en 2010 les Kaps (pour Kolok’ A Projets Solidaires) dans les quartiers populaires de plusieurs grandes villes de France, en commençant par Paris, Toulouse et Poitiers. Aujourd’hui, plus de 15 villes (Poitiers, Metz, Nancy, Toulouse, Grenoble, Rennes, Reims, Nantes, etc.) sont concernées, avec plus de 400 jeunes en colocation.

Les principes de la colocation solidaire

La colocation solidaire fait rimer citoyenneté, solidarité et lutte contre les inégalités, en faisant se rencontrer des étudiants et des jeunes rencontrant des difficultés scolaires ou sociales. Ce dispositif a pour acteurs des étudiants qui vivent en colocation dans un quartier populaire et qui mènent un projet de solidarité avec et pour les habitants.

Dans une coloc’, les jeunes partagent leur quotidien et une même envie d’engagement, de rencontres, de solidarité. Aujourd’hui, en France, des centaines d’étudiants sont prêts à s’engager pour lutter contre les inégalités dans les quartiers. Les projets peuvent être de nature très diverse, comme en témoigne cette vidéo :

En Alsace, Domial s’engage pour la colocation solidaire

Domial propose depuis cet été 2016, 15 places en colocation solidaire, en partenariat avec l’Association de la Fondation Etudiante pour la Ville. Chacun de ces T4 ou T5 meublés en colocation situés à la Meinau à Strasbourg est associé à un projet concret de solidarité locale KAPS (Kolok’ A Projets Solidaires).

Situés dans la Résidence Green Parc à Strasbourg (Bas-Rhin), les logements, neufs, spacieux et lumineux, sont composés d’un séjour, d’une cuisine équipée (frigo/congélateur, machine à café, grille-pain, bouilloire, micro-onde), de chambres individuelles, de 2 salles de bains, et d’un WC. Les T4 et T5 sont équipés d’une télévision, d’un lave-linge, d’un sèche-linge et d’un fer à repasser

Concrètement, chaque jeune âgé de 18 à 30 ans qui occupe l’un de ces logements doit consacrer 2 heures hebdomadaires à un projet collectif dans son quartier, durant un an. En conséquence de quoi le colocataire « kapseur » bénéficie d’un logement dont le loyer n’excède pas celui d’une chambre universitaire (entre 290 et 350 euros par mois toutes charges comprises : internet, assurance, eau froide, commun et poubelle).

 

En savoir plus : http://afev.org/nos-actions/koloc-a-projets-solidaires/presentation-generale/ et http://kolocsolidaire.org/

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les informations collectées par DOMIAL font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à nous permettre de traiter votre commantaire. Les informations marquées d’un astérisque (*) sont obligatoires. Elles sont destinées à DOMIAL et à ses partenaires. Pour exercer vos droits d'accès, de rectification et d'opposition conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, merci d'adresser votre courrier au : DOMIAL – Correspondant Informatique et Libertés 25 place du Capitaine Dreyfus – 68000 COLMAR, en joignant une copie d'une pièce d'identité.