Cuisiner à la plancha

La ville espagnole de Saint-Jacques de Compostelle est un célèbre lieu de pèlerinage. Pour s’y rendre (et ce, depuis le Moyen-Âge), les pèlerins transportaient de grandes plaques (des « planchas ») d’acier qu’ils disposaient sur un feu afin de se restaurer. Ainsi naquit la plancha qui connaît une nouvelle vie depuis quelques années, en devenant de plus en plus populaire ! Et oui, en intérieur ou en extérieur, la plancha permet de partager des repas en toute convivialité.

Cuisiner à la plancha

Les critères de choix

Il existe différents types de plancha :

  • La solution la moins onéreuse (moins de 50 euros) est d’acheter une planche de fonte à poser sur sa plaque de cuisson. Vous pensez n’avoir qu’un usage très ponctuel de votre plancha ? C’est probablement la meilleure solution.
  • Les modèles de base (planchas de table) conviennent eux aussi à une utilisation occasionnelle d’une plancha. Avec une puissance comprise entre 1500 et 3000 watts, elles peuvent mettre jusqu’à 30 minutes à atteindre leur température.
  • Les modèles semi-pro : cet investissement (compter au moins 300 euros) correspond à une utilisation plus importante de la plancha qui devra ainsi être résistante plusieurs années.
  • Les modèles « pro » : vous pensez vous servir de votre plancha tous les jours ? A partir de 1200 euros, les planchas « pro » vous apporteront satisfaction. Dégageant plus de fumée, elles ont l’avantage de chauffer très rapidement. Leur usage est plutôt réservé à l’extérieur.

Les planchas peuvent être en plusieurs matériaux :

  • La fonte : elle est bon marché, mais sa surface non lisse ne propose qu’une adhérence approximative, et elle peut rouiller.
  • La fonte d’aluminium : ce bon conducteur thermique a l’inconvénient de s’oxyder.
  • L’acier allié : ce type de plancha est facile à entretenir
  • L’acier laminé : résistant et facile d’entretien (attention toutefois à l’oxydation), ce matériau doit faire au moins 6 mm d’épaisseur pour un confort d’utilisation suffisant.

Sachez enfin qu’il existe des planchas en vitrocéramique.

Enfin, se pose la question de l’énergie. Si vous avez un jardin, le gaz (propane) est le choix le plus judicieux. A l’intérieur, on aura tendance à privilégier l’électricité qui permet un meilleur contrôle de la température.

Côté sécurité

Si vous utilisez une plancha au gaz, vérifiez bien qu’il y a une sécurité lorsque la flamme s’éteint accidentellement, et que les branchements sont en bon état (tuyau et détendeur) comme pour n’importe quelle gazinière. Bien sûr, une plancha au gaz propane ne s’utilise qu’en extérieur.

Lorsque vous cuisinez à la plancha, vérifiez bien que les enfants (notamment) ne risquent pas de se brûler. Ne la laissez donc pas sans surveillance.

A l’extérieur, une plancha doit être disposée à l’abri du vent, sur une surface plane, stable et résistant à de hautes températures.

Pour éviter les risques de brûlure, ne déplacez pas une plancha qui est allumée, et utilisez des gants protecteurs et des ustensiles résistants à de hautes températures.


(c) Can Stock Photo

Partager cet article :

Une réflexion au sujet de « Cuisiner à la plancha »

  1. Christophe

    Bonjour, j’ai opté pour la plancha au gaz acier décapé avec récupérateur de graisses et j’en suis totalement satisfait. Effectivement elle fait un peu de fumée mais il suffit d’ouvrir 5min la fenêtre et le problème est réglé. Je l’utilise presque tous les jours et mes plaques de cuisson se recouvrent de poussière. Je suis complètement conquis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les informations collectées par DOMIAL font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à nous permettre de traiter votre commantaire. Les informations marquées d’un astérisque (*) sont obligatoires. Elles sont destinées à DOMIAL et à ses partenaires. Pour exercer vos droits d'accès, de rectification et d'opposition conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, merci d'adresser votre courrier au : DOMIAL – Correspondant Informatique et Libertés 25 place du Capitaine Dreyfus – 68000 COLMAR, en joignant une copie d'une pièce d'identité.