Une ancienne ferme réhabilitée à Andolsheim

Très ancienne, la Ferme Bollenbach d’Andolsheim a bien failli disparaître du paysage de la commune. Après plusieurs péripéties, beaucoup de débats et quelques travaux, elle accueille désormais des logements sociaux.

Une ancienne ferme réhabilitée à Andolsheim (Haut-Rhin)

La ferme Bollenbach d’Andolsheim

Andolsheim : charmante localité du Haut-Rhin adossée à l’Ill. Au cœur de ce village, qui a su conserver une tradition rurale malgré sa fonction résidentielle liée à sa proximité avec Colmar, le promeneur curieux aura sans doute remarqué une bâtisse de caractère : la Ferme Bollenbach.

Construite en 1756 par un fermier dîmeur (qui prélevait la dîme, redevance ecclésiastique sur les revenus agricoles), elle est alors en très mauvais état, malgré les traces de son ancienne beauté : encadrements en grès, colombage en chêne, toiture cachant une charpente exceptionnelle…

La famille Bollenbach avait bien tenté de consolider la maison, mais son état étant proche de la ruine, elle avait dû se résoudre à mettre le bien en vente. Lorsque la commune d’Andolsheim achète la ferme en 2003, s’ouvre au sein du conseil municipal une intense période de débat : faut-il détruire ou sauver cet immeuble ? La majorité est favorable à la destruction. Alors que la démolition des dépendances est décidée, quelques voix s’élèvent concernant le sort du bâtiment d’habitation. Un sursis est accordé. Les conseillers favorables à sa restauration ont quelques mois pour tenter de sauver la Ferme Bollenbach.

Des logements sociaux au sein du patrimoine communal

En septembre 2003, leur copie est prête. Et les arguments sont convaincants : l’immeuble fait partie du patrimoine communal, des besoins existent au niveau de la localité, et un montage financier satisfaisant est possible. En juin 2004, Andolsheim choisit comme maître d’ouvrage Habitat Familial d’Alsace, structure du Groupe Domial, pour la rénovation. C’est ainsi que naît la Résidence Bollenbach, la réhabilitation en 3 logements sociaux et une salle communale de l’un des trésors cachés d’Andolsheim, localité tournée vers le Rhin…

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les informations collectées par DOMIAL font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à nous permettre de traiter votre commantaire. Les informations marquées d’un astérisque (*) sont obligatoires. Elles sont destinées à DOMIAL et à ses partenaires. Pour exercer vos droits d'accès, de rectification et d'opposition conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, merci d'adresser votre courrier au : DOMIAL – Correspondant Informatique et Libertés 25 place du Capitaine Dreyfus – 68000 COLMAR, en joignant une copie d'une pièce d'identité.