Haut-Rhin : des maisons éclusières deviennent logement social !

Autrefois, les écluses du canal du Rhône au Rhin étaient supervisées par des éclusiers qui habitaient sur leur lieu de travail. Très vétustes, certaines de ces maisons éclusières ont été réhabilitées au début des années 2000 et accueillent les familles des anciens éclusiers ou des personnes en voie d’insertion.

Haut-Rhin : des maisons éclusières deviennent logement social !

Maisons éclusières : un patrimoine à préserver

Situées sur le canal du Rhône au Rhin, elles se localisent sur les communes de Hirtzfelden, Obersaasheim, Dessenheim, Munchhouse et Biesheim (Haut-Rhin).

Propriétés du Conseil Général 68, ces maisons éclusières étaient pour certaines occupées par les anciens éclusiers et leurs familles. Jamais vraiment entretenues, elles étaient très vétustes, parfois même délabrées, sans eau courante, reliées à aucun réseau d’assainissement.

Pour préserver ce patrimoine, le Conseil Général a demandé à une structure du groupe Domial d’étudier les conditions techniques et financières pour la réalisation de travaux d’amélioration et d’habitabilité de ces maisons, avec pour objectif de proposer des logements locatifs aux loyers très abordables, financés sous la forme de PLAI (prêt locatif aidé d’intégration), destinés aux familles éclusières ou à des personnes en voie d’insertion. Chargé de la conduite des opérations, Domial a réalisé des travaux entre 1999 et 2002.

Un patrimoine réhabilité en logement social !

Outre l’assainissement et l’alimentation en eau potable, pris en charge par le Conseil Général, les chantiers ont porté sur le ravalement des façades, le remplacement des portes et des fenêtres, l’étanchéité des toitures, l’amélioration du confort intérieur et thermique : revêtements de sols, peintures intérieures, remplacement des équipements sanitaires, le chauffage au gaz se substituant au poêle à bois ou à charbon.

Pour sécuriser l’accès au canal, souvent à moins de dix mètres de la porte d’entrée des maisons, ont également été installés des barrières et des garde-corps. A l’horizon 2020, toutes ces maisons éclusières redeviendront la propriété pleine et entière du Conseil Général. En attendant, Domial confirme sa vocation de bailleur social impliqué dans la réservation d’un patrimoine régional original, et soucieux de proposer des logements confortables à une population aux revenus modestes…

Partager cet article :

4 réflexions au sujet de « Haut-Rhin : des maisons éclusières deviennent logement social ! »

  1. Reymann claude

    Bonjour j’ai lu votre article sur les maisons éclusière je suis originaire de munchhouse je connais bien les maisons qu’il y’a a munchhouse y’a une maison qui est vide depuis plus de 3, 4 ans j’ai connu la damme qui vivait dedans cest dommage de la laisser dépérir cette maison m’aurait bien plus Merci de me laisser un mail

    1. blueboat Auteur de l’article

      Bonjour,
      Nous n’avons pas de logement disponible à Munchhouse.
      Vous pouvez cependant vous rapprocher de la commune pour en savoir plus sur cette maison.
      Bien à vous,
      L’équipe Domial

  2. Eric bumann

    J’aimerais savoir les démarches à faire, ainsi que les loyers et coûts à envisager, afin d’acquérir ou vivre en location dans une maison eclusienne, le long du canal du Rhône au rhin que je parcours souvent, mais dont je vois les maisons occupées.merci de me répondre, et tenir au courant des démarches administratives à faire.

    1. Domial Auteur de l’article

      Bonjour,
      Nous vous invitons à contacter les mairies sur lesquelles se situent les maisons qui vous intéressent : elles pourront vous renseigner sur leurs propriétaires et vous orienter dans vos démarches.
      Bien cordialement,
      L’équipe Domial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les informations collectées par DOMIAL font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à nous permettre de traiter votre commantaire. Les informations marquées d’un astérisque (*) sont obligatoires. Elles sont destinées à DOMIAL et à ses partenaires. Pour exercer vos droits d'accès, de rectification et d'opposition conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, merci d'adresser votre courrier au : DOMIAL – Correspondant Informatique et Libertés 25 place du Capitaine Dreyfus – 68000 COLMAR, en joignant une copie d'une pièce d'identité.