Que faire dans son jardin au printemps ?

Petit à petit, l’hiver fait place au printemps. En 2018, selon le calendrier, le printemps tombe le mardi 20 mars. A l’heure où la nature se métamorphose en sortant de la période hivernale, que faut-il prévoir de faire dans son jardin, une fois les dernières gelées de mars passées ?

Que faire dans son jardin au printemps ?

Préparer le jardin

La première chose à envisager est de nettoyer les plantes à l’issue de la saison hivernale, de tailler les espèces qui doivent l’être, et de préparer le sol.

Tailler et débarrasser des branches et feuilles mortes permettront à la végétation de bien recevoir la lumière du soleil. Cette tâche concerne les arbres fruitiers, les rosiers (mais pas les rosiers grimpants dont la taille est à faire après la fin de leur floraison en août), les glycines, les chèvrefeuilles, les camélias, les hortensias, etc.

Pour la pelouse, enlevez les feuilles et branches tombées à terre, les cailloux, ainsi que les mauvaises herbes (et aussi dans les massifs). Passez en coup de scarificateur afin de régénérer votre pelouse. Le mois de mars est le mois des premières tontes, à effectuer assez hautes.

Mettez de l’engrais sur la terre avant de l’arroser et de ratisser. Ainsi, vous pourrez en avril semer ou ressemer de la pelouse.

Sur le sol destiné à accueillir de nouvelles plantations, et autour de vos plantations actuelles, bêchez ou scarifiez afin d’aérer la terre au maximum. En effet, la terre manque d’oxygène et il lui faut retrouver sa fertilité.

Le début des plantations

Au mois d’avril, le sol reprend quelques degrés : les risques de gelée sont plus faibles. Plantez alors les fleurs vivaces comme les roses trémières, les œillets, les bleuets, les capucines, les coquelicots, les lupins, des bulbes comme ceux des lys ou des glaïeuls.

Si vous êtes gourmands, c’est aussi le moment de planter les arbustes à petits fruits : groseilles, framboises, myrtilles.

Se prémunir

La nature revit au printemps. C’est aussi valable pour les insectes et les « ennemis » des plantations (escargots, limaces, pucerons…). Pour vous en prémunir, il existe plusieurs solutions, naturelles (purin d’orties, cendres, marc de café, limaille de lin, coccinelles, perce-oreilles…) ou chimiques (produit à retrouver en magasin).

Mobilier de jardin

En fonction de la météo, vous pourrez peut-être ressortir une partie de votre mobilier de jardin qui sera, en ce début de saison, à nettoyer.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les informations collectées par DOMIAL font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à nous permettre de traiter votre commantaire. Les informations marquées d’un astérisque (*) sont obligatoires. Elles sont destinées à DOMIAL et à ses partenaires. Pour exercer vos droits d'accès, de rectification et d'opposition conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, merci d'adresser votre courrier au : DOMIAL – Correspondant Informatique et Libertés 25 place du Capitaine Dreyfus – 68000 COLMAR, en joignant une copie d'une pièce d'identité.