Journée de la santé : comment prévenir les accidents domestiques ?

Le 7 avril se tient la Journée Mondiale de la Santé. A cette occasion, nous vous proposons un focus sur les accidents domestiques, susceptibles d’impacter la santé des occupants d’un logement.

Journée de la santé : comment prévenir les accidents domestiques ?

Les accidents de la vie courante en France

En France, les accidents de la vie courante sont à l’origine de 5 millions de recours aux urgences, plusieurs centaines de milliers d’hospitalisations, et plus de 20 000 décès en France chaque année (source : EPAC 2016).

Les risques chez les enfants

Chez les enfants, les accidents de la vie courante surviennent d’abord dans l’habitat (46% des cas, correspondant aux accidents domestiques) devant les aires de sport et de jeux (22%) et les lieux d’enseignement et les lieux publics (22%).

Les accidents domestiques dont le principal type d’accident de la vie courante chez l’enfant de moins de 7 ans. Chez les enfants de moins de 2 ans, plus de ¾ des accidents de la vie courante de déroulent dans le logement.

Au moment de l’accident, les enfants sont en général en train de jouer.

Les enfants se blessent d’abord en faisant une chute (dans 58% des cas). Les chutes et les autres types d’accidents se traduisent par des contusions (27%), des plaies (22%), des entorses (15%) et des fractures (13%). Ce sont d’abord la tête (de moins en moins à mesure que l’enfant grandit) et les membres supérieurs qui sont concernés.

Les risques chez les personnes âgées

Chez les personnes âgées, le principal risque est la chute (80% des accidents de la vie courante après 65 ans). Ceci peut s’expliquer par des troubles de la vision et de l’équilibre, par l’isolement, ou par un habitat pas forcément adapté (présence de tapis…).

Conséquence : les fractures sont nombreuses chez les seniors, particulièrement chez les femmes, en raison d’une plus grande fragilité des os.

Prévenir les accidents domestiques

De nombreux articles du blog Domial vous fournissent des conseils pratiques pour limiter les accidents de la vie courante.

Dans tous les cas, il est important d’adapter son logement à ses occupants, et de sensibiliser et éduquer les enfants aux risques présents dans l’appartement ou la maison.

Dans tout le logement :

Pièce par pièce :

Par cible

Comment réagir ?

En cas d’accident, il faut réagir en fonction de l’accident (relisez notre article à ce sujet). Une trousse de secours pourra être utile.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les informations collectées par DOMIAL font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à nous permettre de traiter votre commantaire. Les informations marquées d’un astérisque (*) sont obligatoires. Elles sont destinées à DOMIAL et à ses partenaires. Pour exercer vos droits d'accès, de rectification et d'opposition conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, merci d'adresser votre courrier au : DOMIAL – Correspondant Informatique et Libertés 25 place du Capitaine Dreyfus – 68000 COLMAR, en joignant une copie d'une pièce d'identité.