Quand laisser son enfant seul à la maison ?

Jusqu’à quel âge peut-il rester seul à la maison sans surveillance ?

Quand laisser son enfant seul à la maison ?

Les critères

Différents critères vont vous permettre de définir si votre enfant peut être laissé seul chez vous sans surveillance :

  • Son âge
  • Son niveau de maturité et de responsabilité
  • La durée (et la fréquence) du (des) moment(s) où votre enfant sera laissé sans surveillance
  • La présence (ou non) d’autres enfants

Les « règles »

S’il n’y a pas de règles absolues, voici quelques points de repères qui vous permettront de mieux apprécier les critères ci-dessus.

D’abord, avant 7 ans, un enfant n’a pas suffisamment le sens du danger et ne sait pas forcément résister à une pulsion aventureuse. Bref, avant 7-8 ans, il est trop tôt pour laisser seul votre enfant.

Ensuite, il y a l’attitude du parent : si vous avez l’habitude de laisser votre enfant expérienter, il sera plus à même de rester seul tôt. A l’inverse, si vous êtes parent-poule, il risque de manquer de repères s’il se trouve seul, il n’aura que plus tardivement la capacité de rester seul.

Enfin, il y a ce que vous dit votre enfant. Interrogez-le pour savoir comment il vivrait votre absence pour un certain laps de temps. Observez sa réaction et ce qu’il vous dit. S’il vous donne une réponse positive, assurez-vous, en échangeant avec lui (est-ce qu’il saura s’occuper pendant un certain temps, est-ce qu’il aura peur s’il entend certains bruits, etc.), qu’il ne le fait pas simplement pour vous faire plaisir.

Les bonnes pratiques

Les premières fois, absentez-vous de manière courte (une course par exemple) afin d’habituer votre enfant à votre absence et de recueillir ses impressions.

Dans tous les cas, lorsque vous laissez votre enfant sans surveillance, fixez des règles (ne jamais ouvrir la porte par exemple, ne jamais quitter la maison, ne pas utiliser de couteau, etc.), fermez les pièces à risque, assurez-vous qu’il disposera de tout ce dont il aura besoin (de quoi goûter par exemple) et qu’il est en mesure de contacter une personne de confiance si besoin (un voisin, un membre de la famille), par exemple en laissant son numéro à côté du téléphone.

Attendez encore plus longtemps pour laisser un enfant seul la nuit : le mieux est qu’il soit devenu bien autonome de jour pour qu’il sache appréhender l’absence de ses parents de nuit.

Bref, ce sera bien à vous de définir, avec votre enfant, l’âge à partir duquel il saura rester seul sans surveillance à la maison.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les informations collectées par DOMIAL font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à nous permettre de traiter votre commantaire. Les informations marquées d’un astérisque (*) sont obligatoires. Elles sont destinées à DOMIAL et à ses partenaires. Pour exercer vos droits d'accès, de rectification et d'opposition conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, merci d'adresser votre courrier au : DOMIAL – Correspondant Informatique et Libertés 25 place du Capitaine Dreyfus – 68000 COLMAR, en joignant une copie d'une pièce d'identité.