Des problèmes de loyer ? Pensez au FSL !

Vos ressources sont très limitées et vous rencontrez des difficultés pour accéder à un logement ou payer vos dettes locatives ? Sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier d’une aide proposée par votre département sous forme de subvention ou de prêt à 0%. Il s’agit du FSL, le Fond de Solidarité pour le Logement.

Des problèmes de loyer ? Pensez au FSL !

À qui s’adresse le FSL ?

Le Fond de Solidarité pour le Logement s’adresse aux ménages modestes confrontés à des difficultés financières, soit pour l’accès au logement, soit en cas d’impayés liés au logement. Il se partage en deux volets : le « FSL Accès » et le « FSL Maintien ».

Le premier est une aide à l’installation, qui peut prendre en charge votre dépôt de garantie, le montant de votre premier loyer ou une caution. Le second vous aide à rester dans votre logement en prenant en charge un impayé de loyer ou d’énergie (factures d’électricité, de gaz ou de téléphone).

Quelles sont les conditions d’attribution ?

Le FSL tient compte de l’ensemble des ressources de toutes les personnes qui composent votre foyer, à l’exception des ressources suivantes : les aides au logement, l’allocation de rentrée scolaire et l’allocation d’éducation spéciale et ses compléments éventuels. Sachez que les aides FSL ne sont pas systématiques ! Les deux principales conditions d’attribution sont : vos conditions de ressources et la reprise des paiements de votre loyer.

Dans quels cas peut-on me refuser une aide ?

En cas de dettes de loyer, par exemple, il faut montrer que vous avez recommencé à payer les loyers courants et que vous êtes dans une logique d’apurement de la dette. Cela signifie qu’il faut éviter d’avoir un nouvel impayé entre le dépôt du dossier et le moment où la commission du FSL délibère. Vous devez impérativement avoir repris le paiement de votre loyer !

Il faut également que vos ressources soient compatibles avec le montant de votre loyer et qu’elles ne soient pas supérieures au plafond.

Que dois-je faire pour bénéficier du FSL ?

Renseignez-vous d’abord auprès de votre conseiller Domial, qui pourra vous diriger vers un travailleur social du secteur, habilité à monter un dossier avec vous.

Ensuite, la commission du FSL va étudier votre situation générale : votre situation familiale, vos revenus, vos dettes locatives, le montant de votre loyer. C’est à partir de ces éléments qu’elle décidera ou non de vous attribuer une aide, soit sous forme d’un prêt à 0% (pour avancer le montant de votre premier loyer, par exemple), soit sous forme d’une somme versée directement à votre bailleur ou à votre fournisseur d’énergie (pour éponger votre dette de loyer ou vos factures impayées).

Partager cet article :

2 réflexions au sujet de « Des problèmes de loyer ? Pensez au FSL ! »

  1. Mansanga makete eureka

    Bonjours , je suis dans un ça d’urgence ,je suis herbeger par un amis de famille ,depuis 3 ans maintenant, je dois quitte la ou je suis actuellement , j’ai deux enfants je vais pas balader mes enfants dans les hôtel ,donc je me suis mise a cherche un appartement mais mon souci est que vue que je ne travaille pas et que j’ai que le RSA on m’accepte pas je sais pas comment faire ,je ne ni de garant et des caution ,et une amis m’a parle de FSL J’espère que m’a situation vous sera pas indifférent en attente de vous lire merci .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les informations collectées par DOMIAL font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à nous permettre de traiter votre commantaire. Les informations marquées d’un astérisque (*) sont obligatoires. Elles sont destinées à DOMIAL et à ses partenaires. Pour exercer vos droits d'accès, de rectification et d'opposition conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, merci d'adresser votre courrier au : DOMIAL – Correspondant Informatique et Libertés 25 place du Capitaine Dreyfus – 68000 COLMAR, en joignant une copie d'une pièce d'identité.