Comment s’occuper de ses plantes d’intérieur en février ?

Alors que l’hiver est désormais bien installé, quels soins faut-il prodiguer à ses plantes d’intérieur en février ?

Comment s'occuper de ses plantes d'intérieur en février ?

Une bonne exposition à la lumière

En février, les plantes sont susceptibles de manquer de lumière : en général, elles doivent donc se trouver près de sources de lumière (des fenêtres notamment). Attention toutefois : le soleil va se faire plus chaud et plus brillant : si vous voyez que vos plantes en souffrent, protégez-les par un voilage afin d’éviter les brûlures.

Préparer le printemps

Comme chaque mois, tournez les pots d’un quart (toujours dans le même sens) afin que vos plantes poussent de manière uniforme.

Nettoyez les feuilles. En effet, de la poussière (notamment causée par les radiateurs) s’est sans aucun doute déposée sur elles : les nettoyer (avec une éponge dévolue à cette fonction) leur permettra de mieux profiter de la lumière à mesure que celle-ci augmentera.

Le rempotage

C’est aussi le moment de préparer vos plantes à leur croissance du printemps : rempotez celles qui se trouvent à l’étroit ! Pour cela, prenez un pot ayant une taille supérieure (une seule !) à l’ancien (si vous prenez un pot trop grand, l’eau risquerait d’y stagner, et les racines de pourrir). Ainsi, mieux vaut rempoter deux ans de suite une même plante, plutôt que de vouloir prendre de l’avance en la remportant dans un pot de 2 ou 3 tailles supérieures à l’ancien.

Pour bien rempoter une plante, il faut d’abord démêler ses racines (souvent imbriquées de manière très dense lorsqu’on sort la plante de son ancien pot). Ensuite, faites tremper la motte dans une bassine remplie d’eau (plus aucune bulle ne remonte à la surface ? c’est bon : vous pouvez la sortir !).

Au fond de votre nouveau pot, déposez 3 à 4 cm de billes d’argile (le drainage sera ainsi facilité). Recouvrez-les d’un feutre perméable et imputrescible (ainsi le terreau et les billes ne se mélangeront pas). Ajoutez ensuite le terreau (choisissez le terreau en fonction du type de plante que vous rempotez).

Disposez ensuite la motte de telle sorte qu’elle soit entièrement enterrée. Arrosez bien et, si le niveau de terreau a baissé, vous pouvez en rajouter.

Terminez enfin en mettant du paillage.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les informations collectées par DOMIAL font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à nous permettre de traiter votre commantaire. Les informations marquées d’un astérisque (*) sont obligatoires. Elles sont destinées à DOMIAL et à ses partenaires. Pour exercer vos droits d'accès, de rectification et d'opposition conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, merci d'adresser votre courrier au : DOMIAL – Correspondant Informatique et Libertés 25 place du Capitaine Dreyfus – 68000 COLMAR, en joignant une copie d'une pièce d'identité.