Faire du roller, du skate et du VTT en toute sécurité

Le roller, le skate et le VTT font partie des loisirs les plus prisés chez les jeunes (même s’ils ne sont pas les seuls à les pratiquer). Mais attention aux accidents ! Voici d’ailleurs comment minimiser les conséquences d’une éventuelle chute, et limiter les risques de tomber !

Faire du roller, du skate et du VTT en toute sécurité

Bien s’équiper

Pour pratiquer ces différentes activités de loisir, un certain nombre d’équipements sont nécessaires.

Pour le roller, mettez un casque de roller marqué CE (et pas un casque de vélo) qui protège toute la tête et fixez-le bien sur votre tête. Equipez-vous de gants pour protéger vos mains, de protèges-poignets, de coudières et de genouillères (tous ces équipements doivent être marqués CE).

Pour le skateboard, choisissez un casque de skateboard, des coudières, des genouillères et des protège-poignets marqués CE. Prenez des chaussures antidérapantes et solides, renforcées au niveau des lacets et des coutures.

Pour le VTT, tout dépend de votre pratique. Si vous en faites en mode balade tranquille, un casque de vélo protégeant bien la tête et les tempes, et des lunettes suffiront. Mais, dès que vous emprunterez des terrains plus escarpés et difficiles (notamment si l’on parle de descente, de trial et de rampe), alors l’équipement obligatoire inclura également des coudières, des genouillères, des gants et des chaussures antidérapantes.

Dans tous les cas, optez pour des vêtements clairs qui vous rendront plus visible. De nuit, équipez-vous de vêtements à bandes fluorescentes ou de lumières d’appoint.

Point commun à tous ces sports : l’entretien de votre matériel. Soignez-le et prenez-en soin (remplacez les patins et câbles de freins, pneus, roues, trucks, roulements, planche, vis, etc., dès que c’est nécessaire).

Connaitre la loi

La loi (article 50 de l’Ordonnance sur les règles de la circulation routière) stipule qu’il est interdit de jouer ou de pratiquer des sports sur la chaussée, sauf sur les routes à faible circulation (dans les quartiers d’habitation), où il ne faut de toute manière pas gêner les autres usagers et encore moins les mettre en danger.

Il n’est ainsi permis de jouer ou de pratiquer des sports sur les trottoirs que si les piétons ne sont pas gênés ou mis en danger, et la circulation pas perturbée.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les informations collectées par DOMIAL font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à nous permettre de traiter votre commantaire. Les informations marquées d’un astérisque (*) sont obligatoires. Elles sont destinées à DOMIAL et à ses partenaires. Pour exercer vos droits d'accès, de rectification et d'opposition conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, merci d'adresser votre courrier au : DOMIAL – Correspondant Informatique et Libertés 25 place du Capitaine Dreyfus – 68000 COLMAR, en joignant une copie d'une pièce d'identité.