Comment se chauffer sans se ruiner ?

Ça y est, l’automne est là, et avec lui la baisse des températures… Alors qu’il va bientôt être nécessaire de remettre le chauffage en route dans les immeubles, nous vous livrons quelques astuces pour chauffer votre logement sans vous ruiner. Parce qu’adopter quelques réflexes simples n’est pas difficile et peut avoir des conséquences significatives sur votre facture énergétique ! Alors, prêt à essayer ?

Thermal insulation, house energy efficiency concept isolated on white

Ne pas surchauffer son logement

On a souvent tendance à trop chauffer son logement. Pourtant, la température idéale est de 19°C dans les pièces à vivre et de 16°C dans les chambres. Cela peut sembler bas mais vous n’en dormirez en fait que mieux : le sommeil est de meilleure qualité si la température de l’air n’est pas trop élevée.

Bon à savoir, augmenter la température d’un degré revient à consommer 7 % de chauffage en plus ! Il peut être intéressant de mettre un pull à la place, non ?

Bien sûr, ces températures ne sont que des moyennes : si des personnes âgées ou de jeunes enfants vivent dans l’appartement, il peut être nécessaire d’augmenter légèrement la température ambiante.

Chauffer plus intelligemment

Il n’est pas utile de chauffer toutes les pièces d’un logement si vous ne les occupez pas. Baissez le chauffage dans les pièces où vous êtes peu, quitte à le remettre en route quelques minutes avant d’y aller (dans la salle de bain par exemple). Pensez également à bien fermer les portes des pièces où vous êtes installé, afin de conserver la chaleur dans ces espaces.

N’oubliez pas également de baisser votre chauffage lorsque vous partez de chez vous… C’est un réflexe à prendre, mais les économies générées peuvent valoir le coup !

Il est mieux de le baisser plutôt que de l’éteindre complètement du fait de l’importante consommation qu’entraînerait sa remise en route, l’écart de température à combler étant alors très important.

Dégager l’espace autour des radiateurs

Pour que vos radiateurs soient efficaces, pensez à bien libérer l’espace devant eux. Un meuble devant un radiateur empêche en effet la chaleur de se diffuser et vous pourriez donc être tenté d’augmenter le chauffage : ce serait dommage !

Attention aux courants d’air !

Les courants d’air sont vos pires ennemis dans votre chasse aux économies. Vérifiez vos portes et fenêtres et n’hésitez pas à combler les courants d’air en installant des boudins de porte, par exemple. Une technique de grand-mère toute simple qui a pourtant bien fait ses preuves…

Pour empêcher l’air froid de rentrer, pensez également à fermer vos rideaux et volets tous les soirs. Encore une astuce toute bête mais très efficace !

Non aux chauffages d’appoint !

Nous vous rappelons que les chauffages d’appoint sont interdits dans les logements Domial, comme mentionné dans le règlement intérieur de votre immeuble ainsi que dans votre bail. Ces chauffages peuvent en effet être dangereux du fait de l’émission de monoxyde de carbone. Utilisez tout simplement le système de chauffage dont votre logement Domial est équipé et qui fait l’objet de contrôles de sécurité réguliers.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les informations collectées par DOMIAL font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à nous permettre de traiter votre commantaire. Les informations marquées d’un astérisque (*) sont obligatoires. Elles sont destinées à DOMIAL et à ses partenaires. Pour exercer vos droits d'accès, de rectification et d'opposition conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, merci d'adresser votre courrier au : DOMIAL – Correspondant Informatique et Libertés 25 place du Capitaine Dreyfus – 68000 COLMAR, en joignant une copie d'une pièce d'identité.