Villa d’Albay : dolce vita dans la Vallée de la Bruche

Autrefois appelée château Ganier, cette maison de maître de La Broque fut, au début du 20ème siècle, une maison de repos pour soldats allemands. Aujourd’hui, le domaine accueille un centre équestre, et la belle maison bourgeoise abrite depuis 2006, après des travaux de réhabilitation, six logements sociaux.

Ancienne Principauté de Salm, La Broque serait, avec Saâles, l’un des plus anciens lieux habités de la Vallée de la Bruche. Dans le canton, tout le monde connaît le Parc d’Albay qui héberge aujourd’hui le Centre équestre de la Haute-Bruche. Dans ce domaine se dresse une fière maison bourgeoise : l’ancien château Ganier – alias Villa d’Albay – bâti en 1860, qui accueillit, sous le règne de Guillaume II, les soldats convalescents du 15èmecorps d’armée allemand.

Villa d’Albay : dolce vita dans la Vallée de la Bruche

Récupéré par les Domaines à la fin de la Première Guerre mondiale, il fut racheté en 1920 par un industriel textile qui procéda à des démolitions afin de donner à l’immeuble des dimensions plus humaines. Alors que la demeure et son parc étaient la propriété de la Caisse de mutualité sociale agricole du Bas-Rhin depuis 1962, ils sont acquis en 1984 par l’association «Relais W» qui, sous la houlette d’un pasteur, construisit des infrastructures permettant l’apprentissage et la pratique de l’équitation, ancêtres de l’actuel Centre équestre.

La Villa d’Albay est rachetée par la commune en 1994. La Broque y réalise en 2006 d’importants travaux de réhabilitation en partenariat avec Habitat Familial d’Alsace, structure du groupe Domial.

La belle maison de maître abrite désormais 6 logements (du F1 au F4) aménagés dans les étages tandis que le pavillon a été transformé en un logement unique.

Le rez-de-chaussée accueille quant à lui trois professionnels médicaux : une orthophoniste, une ostéopathe et médecin généraliste.

Espace, chevaux, santé et grand air : c’est la vie à la Villa !

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les informations collectées par DOMIAL font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à nous permettre de traiter votre commantaire. Les informations marquées d’un astérisque (*) sont obligatoires. Elles sont destinées à DOMIAL et à ses partenaires. Pour exercer vos droits d'accès, de rectification et d'opposition conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, merci d'adresser votre courrier au : DOMIAL – Correspondant Informatique et Libertés 25 place du Capitaine Dreyfus – 68000 COLMAR, en joignant une copie d'une pièce d'identité.